jeudi 28 mars 2019

Maud Octallinn – Sainte Saucisse

Maud Octallinn – Sainte Saucisse

On découvrait Maud Octallinn en 2016 avec une Mostla Tape Mostlamouratée, on la retrouvait en 2017 à la Souterraine avec un premier disque toujours joyeux En terrain tendre. La revoilà en 2019 avec son humour potache et sa poésie légère dans Sainte Saucisse, un album qui n’est pas parrainé par des fabricants de choucroute et de cassoulet mais porté par une superbe pochette qui évoquera l’univers de Pierre et Gilles. Malgré tout, il sera bien question de saucisse sous toutes ses formes dans cet album délicieusement charcutier, plein de fantaisie et de gastronomie française.
Alors forcément, quand on se met une saucisse autour du cou, il ne faut pas s’attendre à des textes inspirés par Cioran ou Antonin Artaud. Ici, on se marre sur des rythmes légers, des refrains guillerets et des mélodies joyeusement jazzy pop, avec des influences qu’on imagine pourquoi pas se trouver du côté de chez Boris Vian (Ballade pas facile) ou Richard Gotainer (Piano-saucisse-aligot).
Dans Sainte Saucisse on parle andouillette et saucisse de Morteau le temps d’un tour de France du boyau fourré à la viande, le tout en moins de 30 minutes. A table !

Label : Ratées Productions
Date de sortie : 15 mars 2019
Ecouter : spotify + bandcamp + deezer
Note : [7.5]
Critiques : indiepoprock


Aucun commentaire:

Samantha Whates – Waiting Rooms

La chanteuse et guitariste Samantha Whates accompagnée de ses musiciens a investie diverses salles d’attente du Royaume-Uni pour donner vie...