lundi 18 novembre 2019

Michael Kiwanuka – KIWANUKA

Troisième album pour Michael Kiwanuka qui, sous la houlette de Danger Mouse et Inflo, signe un disque de Soul aussi ambitieux que réussi.


Michael Kiwanuka – KIWANUKA

Jusqu’à ce jour, j’étais plus séduit que véritablement conquis par la musique de Michael Kiwanuka. Malgré des qualités vocales et musicales indéniables, il manquait à ses précédents albums cette patte, cette petite touche dans la production lui permettant de s’affranchir des références trop évidentes et des gimmicks habituels dans ce genre Soul Revival.
Avec ce troisième album, Michael Kiwanuka donne une amplitude plus grande à sa musique, proposant des arrangements (chœurs et cordes) époustouflants de beauté, de poésie et de profondeur (Piano Joint (This Kind of Love)). On entendra aussi des riffs de guitare rock (hero) parfaits mais aussi des accents Morriconiens (Hard To Day Goodbye) rendant son style moins lisible, plus surprenant, plus aérien avec par moment une forme d’épure bluffante (Solid Ground).
Ici, plus proche d’un Isaac Hayes que d’un James Brown, Michael Kiwanuka signe là son plus bel album et sans doute la plus belle production du genre en 2019.

Label : Polydor
Date de sortie : 1er novembre 2019
Rating : 9.0
Ecouter : spotify + deezer
Critiques : BENZINE





dimanche 17 novembre 2019

Theo Lawrence - Sauce Piquante

Theo Lawrence propose de nous faire goûter sa Sauce Piquante dans laquelle il a mis une bonne dose de rock US années 50/60. Et comme pour le ketchup sur les frites, vous ne pourrez plus vous en passer !


 Theo Lawrence - Sauce Piquante

Le premier album de Theo Lawrence (Homemade Lemonade) était déjà une vraie petite gourmandise, un truc qui s’écoute sans fin et sans faim dans lequel on entre immédiatement pour ne plus en ressortir avant un bon moment.
A l’image des albums de Nick Waterhouse qui fonctionnent avec à peu près les mêmes ressorts rock rétro-nostalgiques, Theo Lawrence à ce talent pour composer des chansons à la fois légères et très carrées qui donnent envie de taper du pied, des chansons comme on en faisait aux Etats-Unis à la fin des années 50 et qui ont fait le succès notamment du fameux couple Johnny Cash et June Carter.
Des chansons en mode "Retour vers le futur", pour danser le rock ou des slow torrides comme nos parents ou grands parents dans les baloches du samedi soir. C’est simple, efficace et ça amène plein de d’images de cinéma dans la tête.

Label : BMG
Date de sortie : 11 octobre 2019
Rating : 8.0
Ecouter : spotify + bandcamp + deezer
Critiques : BENZINE


jeudi 14 novembre 2019

Ali Danel – Sur mon île

Ali Danel a décidé de quitter la métropole pour partir sur son île. De là-bas, il évoque, dans des chansons légères aux accents tropicaux, des préoccupations écologiques bien légitimes.


Ali Danel – Sur mon île

Il y a deux, la mixtape Ali Danel et ses ami.es avait permis de découvrir un jeune et remarquable chanteur guitariste à la voix de Joe Dassin nommé Ali Danel. Impression confirmée avec En liberté paru en 2018. Pour ce troisième album, Ali Danel monte sur son bateau et prend le large, direction une île dans l’Océanie d'où il observe le désastre écologique qui se dessine dans ce Monde pourtant si beau.
Avec beaucoup d’humour, le natif de Compiègne évoque les poissons gavés de plastique, le dangers des pesticides et autres perturbateurs endocriniens ou encore le choix de ne pas manger de viande. A ses habituelles ambiances Country Western ou folk, il ajoute des influences tropicales, calypso, sud américaines et jazz dans ses compositions qui n’ont jamais sonné aussi bien et où les mélodies fragiles se prêtent plutôt bien aux textes écologiquement engagés d’Ali Danel.

Label : La Souterraine
Date de sortie : 11 octobre 2019
Rating : 8.0
Ecouter : spotifybandcampdeezer
Critiques :

mercredi 6 novembre 2019

Daniel Martin Moore – Never Look Away

Daniel Martin Moore, le chanteur guitariste du Kentucky sort un neuvième album aux harmonies parfaites... sans doute son plus réussi à ce jour.


Daniel Martin Moore – Never Look Away

On a beau suivre la carrière discrète de Daniel Martin Moore depuis quelques années, jamais son talent ne nous avait semblé aussi évident que sur ce Never Look Away.
Co-produit par le multi-instrumentiste Seth Kauffman (qui a travaillé notamment avec Jim James ou Ray Lamontagne), cet album aux 10 chansons constitue sans doute ce que le songwriter du Kentucky a fait de plus abouti à ce jour, que ce soit en terme de production que de composition.
Enregistré dans le studio de Seth Kauffman à Black Mountain, en Caroline du Nord, l’album est bâti autour de la guitare, du piano et de la voix superbe de Daniel Martin Moore… des éléments auxquels viennent s’ajouter des arrangements (flûte, clarinette, saxophone, violon, violoncelle…) parfaits.
Le résultat est d’une beauté incomparable, nous renvoyant à Nick Drake, Damien Jurado, mais également des artistes comme Ray Lamontagne ou encore Gareth Dickson, avec cette mélancolie mise en musique de façon très convaincante dans des chansons bouleversantes. Un grand disque de 2019 !

Label : SofaBurn / OK Recordings
Date de sortie : 4 octobre 2019
Rating : 8.5
Ecouter : spotify + deezer 
Critiques : Spillmagazine






jeudi 31 octobre 2019

Antoine Pesle - Hifi Romance

Très belle surprise que ce premier album du français Antoine Pesle qui convoque de nombreuses d’influences dans des chansons pop délicates aux ambiances vaporeuses.



Co-producteur de l’album à succès Petite amie de Juliette Armanet, Antoine Pesle présente en cette fin d’année 2019 son premier album solo Hi-fi Romance.
Inspiré notamment par Connan Mockasin et Mac Demarco, le musicien et chanteur français livre onze compositions délicieuses dans un style electro pop varié, très cosy et très agréable qui lorgne aussi bien du côté de Prince (Scub Area), de Air (Quite Still), de la soul 70's (La romance Hifi, More Than Anything) ou encore du R’n’B 90’s (Out).
En somme, un album bien riche, plein de sonorités et d’effets divers, qui part dans pas mal de directions mais en gardant toujours ce petit côté chill en guise de fil rouge. Un disque plein de charme et de promesses mais également de maîtrise pour un garçon que l’on espère retrouver dans les années à l’avenir parmi les producteurs français qui comptent... que ce soit devant ou derrière la console.

Label : Bête Noire
Date de sortie : 4 octobre 2019
Rating : 8.0
Ecouter : spotify + deezer + bandcamp
Critiques : Balades sonores


vendredi 25 octobre 2019

Men I Trust - Oncle Jazz

L’un des albums les plus cools de la rentrée en matière de Pop c’est Oncle Jazz du trio Montréalais Men I Trust qui vous fera le même effet qu’une couette bien douillette.


Men I Trust - Oncle Jazz

L’album a beau s’appeler Oncle Jazz, il sera avait tout question ici de pop moelleuse et sensuelle avec le trio québécois Men I Trust qui propose là son 3e album en 5 ans.
Rien à jeter parmi 24 titres qui constituent ce disque. Mieux que ça, malgré sa durée de 71 minutes, ce double album ne se révèle jamais lassant, bien au contraire ! Il aurait plutôt tendance à nous envelopper dans un confort absolu. Avec son groove léger, ses sonorités bien rondes et la voix sublime et charmeuse la chanteuse guitariste Emma Proulx, Oncle Jazz est un vrai délice… quelque part entre Mac DeMarco, Beach House et Chromatics... Car Men I Trust partage des points communs avec Johnny Jewel et ses groupes, notamment dans cette manière de faire sonner la reverb ou de développer des ambiances electro pop 80’s tendance "fin de soirée"… mais avec ce petit truc en plus à aller rechercher du côté du jazz peut-être, dans ce petit groove qui rend cet album si attachant.

Label :  Independent
Date de sortie : 13 septembre 2019
Rating : 8.0
Ecouter : spotify + deezer + bandcamp
Critiques : Still In Rock

Michael Kiwanuka – KIWANUKA

Troisième album pour Michael Kiwanuka qui, sous la houlette de Danger Mouse et Inflo, signe un disque de Soul aussi ambitieux que réussi. ...