dimanche 27 janvier 2019

Bertrand Belin – Persona

Bertrand Belin – Persona

Longtemps, la musique de Bertrand Belin m’a laissé de marbre, suscitant chez moi une forme d’ennui poli tout en reconnaissant au garçon un talent certain pour créer un univers singulier aux chansons très ambitieuses. Hormis un ou deux singles (Hypernuit, notamment), l’univers musical de Bertrand Belin m’était resté fermé jusqu’à ce que Persona arrive à mes oreilles.
Pourtant, on ne peut pas dire que le style du chanteur breton ait changé en profondeur. Il reste toujours ce côté épuré, minimaliste, cette façon de chanter reconnaissable entre mille. Non, là où le changement se fait vraiment sentir, c’est dans les mélodies et les arrangements. Sa musique prenant comme rarement auparavant une dimension pop, laissant apparaître des arrangements synthétiques froids et sublimes... comme une sorte de ligne claire qui se dessine tout doucement et qui tranche assez avec ce qu’on a pu entendre chez lui par le passé.
Résultat, on accroche beaucoup plus aux compositions de Bertrand Belin avec des textes toujours un peu bizarres, abstraits et poétiques à la fois, mais mis en valeur comme jamais. On aimerait que Belin soit le digne successeur de Bashung, tant leurs univers se rapprochent par moment, mais il lui faudra encore ans doute un ou deux titres forts à Belin pour obtenir la reconnaissance publique qu’à pu avoir Bashung en son temps.

Label : Cinq7 / Wagram
Date de sortie : 25 janvier 2019
Ecouter : spotify + deezer + youtube
Note : [8.2]
Critiques : BENZINE

Aucun commentaire: