vendredi 20 mars 2015

Adrian Crowley – Some Blue Morning [8.5]



Mon avis : Sans doute, comme beaucoup de gens qui lisent mes blogs, j’aime les choses tristes et lentes. Et plus c’est triste, et plus c’est beau. La preuve encore une fois avec ce nouvel album signé Adrian Crowley.
Car, oui madame, ce folk-singer originaire de Dublin est bien de la trempe des Bill Callahan, des Trinderstricks et des Aidan Moffat (Arab Strap).
Avec sa voix profonde, son chant détaché et ses arpèges de guitares délicatement réverbérés, Adrian Crowley a tout pour séduire les mélancoliques.
En 11 titres, dont le plus long est aussi sans doute le plus beau (The Wild Boar) de l’album, l'irlandais déroule un songwriting bouleversant… comme une invitation à la rêverie ou à la découverte de grands espaces... Au choix.
  
Artistes similaires :  Bill Callahan, Will Oldham...
 Label : Chemikal Underground Records
Ecouter :
Deezer + Spotify
Note :
[8.5]
Critiques : album rock

2 commentaires:

Gawell a dit…

Tindersticks?

Francky 01 a dit…

La musique mélancolique, triste et "dépressive" est plus attirante....séduction mélancolique ? Sûrement. Je ne sais plus qui a dit : "on ne fait pas de bonnes oeuvres avec de bons sentiments". A part quelques exceptions, c'est plutôt vrai !
Je le trouve carrément terrible cet album de Crowley.
A +