mardi 5 novembre 2013

Jeremy Jay – Abandoned Apartments [6.0]



Mon avis : Jeremy Jay fréquente Johnny Jewel et ça s’entend sur son dernier album "Abandoned Apartments". Mais qui s’en plaindra surtout si le son des Chromatics et de Glass Candy c’est votre came. N’empêche que ce garçon plutôt discret continue d’enchainer les albums à un rythme assez soutenu mais avec toujours cette irrégularité chronique qui fait que l’on a du mal à s’attacher à l’ensemble de ses productions.
Si ce dernier album est plutôt correct, il souffre malgré tout des mêmes défauts que les précédents, à savoir ce côté un peu monotone, ce manque de nuance dans les compositions, dans les arrangements mais aussi dans sa manière de chanter qui fait que l’on s’ennuie assez vite à son écoute. Dommage car si tous les morceaux étaient du niveau de "Sentimental Expressway" ou de "Graveyard", l’appréciation en serait tout autre.

Artistes similaires : Johnny Jewel...
Label : Grand Palais/Modulor
Ecouter : deezer + spotify
Note : [6.0]
Critiques : chronique musicale

Aucun commentaire: