mercredi 3 juillet 2013

The Child of Lov – The Child of Lov [7.5]



Mon avis : Un Hollandais barré aux faux airs de Zlatan sous acides, qui touche à tout, qui fait tout ou presque, c’est le séduisant projet proposé par Cole Williams sur un premier album qui part un peu dans tous les sens tout en restant cohérent. Un album capable de mélanger hip hop, rock, soul, pop, funk, groove, psychédélisme, pop un peu à la manière de Gnals Barkley il y a quelques temps mais en allant encore plus loin et surtout en étant beaucoup plus convaincant sur la toute la durée d’un album.
Sous la houlette des précieux Doom et de Damon Albarn, ce natif d’Amsterdam signe la production la plus excitante du moment dans un genre fourre-tout, qui peut être assez casse-gueule, mais qui peut devenir totalement roboratif quand c’est réussi comme ici. 

Artistes similaires : Gnals Barkley, Gonjasufi...
Label : Domino
Ecouter : deezer + spotify
Note : [7.5]
Critiques : De la lune... + le canal auditif + les veilles musicales


Aucun commentaire: