mercredi 18 avril 2012

Sébastien Tellier – My God Is Blue [3.9]



Avis :
Premier gros ratage pour Sébastien Tellier. Si le premier single "Pepito bleu" n’annonçait rien de bon, la suite confirme nos craintes avec cette enfilade de titres plus poussifs les uns que les autres pour un album assez indigeste sur la longueur, qui se prend terriblement au sérieux et duquel il ne ressort en fin de compte pas grand-chose de réjouissant. Pas la moindre petite mélodie addicitive, pas une once de légèreté et de dandysme pop… deux qualités qui faisaient jusqu’alors la force du chanteur/pianiste barbu et décalé.
Avec "My God Is Blue", l’entertainer pop s’est transformé en un gourou grassouillet à la tête d’une cathédrale sonore finalement bien peu imposante.
Et si l'on réécoute tout de suite, les "sessions" de 2006 (en gros, un mix en version acoustique assez splendide de ses trois premiers albums) on pourra se rendre compte de l’écart qui sépare ce Sébastien Tellier bleuté de celui d’avant.

Artistes similaires :
(le pire de) Polnareff
Label : Record Makers
Ecouter :
spotify + deezer
Note : [3.9]
Critique : planète gong + magic + chronicart

Aucun commentaire: