jeudi 3 mars 2011

Telekinesis - 12 Desperate Straight Lines [4.0]


Avis : Avait-on vraiment besoin de cet album de Telekinesis en 2011 ? La questionne est certes un peu abrupte, limite méchante, mais tout de même. On a connu le label Morr music bien plus intéressant, il y a quelques années, quand il nous sortait ses pépites electro pop. Aujourd’hui, rares sont les disques du label berlinois à nous faire craquer. Le preuve encore avec ce "12 Desperate Straight Lines", triste resucée de Weezer et autre Nada surf. L’album ne parvient jamais à proposer autre chose que des power pop songs mille fois entendues à l’aube des années 2000 et avant. Le plus agaçant étant que Telekinesis, donne l’impression de nous ressortir quasiment la même chanson sur presque tout l’album . On notera bien ici ou là quelques références new wave, mais malgré tout, on ne pourra que constater un manque criard d’idée et d’originalité dans ce disque sans lendemain.
Artistes similaires : Weezer, Nada surf...
Label : Morr Music
Ecouter : grooveshark
Note : [4.0]
Critiques : panda panda, autres directions

5 commentaires:

Thibault F. a dit…

100% d'accord avec toi. Passé la première chanson, c'est l'ennui total.

Benoit a dit…

bon ben c'est bien, comme ça t'as écouté tout l'album.

mmarsupilami a dit…

Grand accord général en ajoutant -le comble!- que tout ce qui est écrit ici était déjà vrai pour leur premier l'année passée...
Et fatalement, au deuxième album, l'indulgence sur le thème "bon power pop déjà mille fois vu" a disparu...
:-D

Panda Panda a dit…

Oui mais en 2011 les chansons de Telkinesis sont meilleures que Weezer ou Nada Surf!

Benoit a dit…

àpanda : je ne sais pas, mais quand on pense à ceux deux groupes, c'est forcément au passé. Pour Nada, que j'ai toujours largement préféré à Weezer, on restera toujours sur le souvenir de "The Proximity Effect" et "Let Go" leur deux chef-d'oeuvre.